jeudi 10 juillet 2008

Le Maître des Forges Serge Dassault parle


Le Maître des Forges Serge Dassault parle
envoyé par Desirs-dAvenir-Vaulx


On croirait entendre un des personnages du 19ème siècle décrits par Zola, nous sommes pourtant en 2008 et c'est un des amis de notre président qui vient encore de s'enrichir avec les cadeaux fiscaux offerts au détriment des plus faibles et les plus pauvres d'entre nous.

Cet élu fait partie de la vitrine de l'UMP, c'est tout simplement consternant.


Petit florilège (transcrit par Sylvie la Troublyonne):
"Il y a des gens bien qui travaillent beaucoup et qui réussissent. Il y en a qui réussissent et d'autres pas. Arrêtons de critiquer ceux qui réussissent sinon ils s'en vont"

"A quoi sert la grève? à chaque fois que l'on veut faire quelque chose, il y a grève. les camions y font les escargots, y a qu'à leur donner des contraventions et c'est réglé".

"La grève est un cancer. la grève n'a pas a être lieu (HIPS) . les syndicats représentent peu de salariés. Ils font grève quand il y a des licenciements nécessaires à l'entreprise ou pour augmenter des salaires quand ce n'est pas possible"
la greve politique , la grève de soutien doit être interdite.. c'est scandaleux.
on est en anarchie, c'est la rue qui commande.

On aurait du supprimer les 35h. On est un pays qui ne travaille pas assez. regardez les chinois, ils travaillent 45h, ils dorment sur place dans leurs usines et fabriquent de bons produits pas chers"
"Les 35h sont le cancer de la France. Les 35h ont cassé l'industrie"
"La croissance c'est le travail, c'est de fabriquer des produits pas chers"

"On est encore paralysés par les lois socialistes (CDI)"
"une entreprise doit être libre d'embaucher quand il y a du travail et de débaucher quand il y en a pas. exemple au Danemark, Etats Unis, Angleterre, Canada il n'y a pas de problèmes de rigidité. On embauche quand on a du travail, on débauche quand il n'y en a pas et ceux qui sont débauchés vont ailleurs parce qu'on les prend"


A la question le président vous écoute t il vous et les autres patrons: "Le président ne fait pas assez. il est paralysé par les négociations syndicales, par les partenaires sociaux, par les 35h, par les retraites"

2 commentaires:

Daniel Cordiez a dit…

Dassault : le cancer de la France !!!!

Il existe vraiment ou est-ce une marionnette des guignols ???

administrateur a dit…

Bienvenue à toi Daniel depuis ta Flandre.
C'est vrai qu'une caricature pareille mérite d'être dans les Guignols, il faut suggérer aux producteurs de l'intégrer à la rentrée.
Pour nous ce genre de personnage extrême-libéral dont le curseur de sensibilité sociale doit être largement en dessous de zéro est précieux, j'espère que les télévisions vont l'inviter souvent pour parler de social ou d'économie.
Quelle équipe de choc il ferait avec Balkany, Paillé, Morano ou Devedjian.
José Berenguer